L’Agence pour le Développement du Numérique, ou ADN, est un établissement public à caractère social créé officiellement selon le décret N°2017 – 574 du 13 décembre 2017, portant approbation de ses statuts.

Agence pour le Développement du Numérique

Déploiement d’une infrastructure nationale très haut débit au Bénin grâce au Projet de Développement des Infrastructures des Télécommunications et des TIC (PDI2T)

Le projet de Développement des Infrastructures des Télécommunications et des TIC (PDI2T) constitue un volet majeur du projet phare n°20 « Déploiement de l’internet haut et très haut débit » du Programme d’Actions du Gouvernement 2016-2021.

Piloté par l’Agence pour le Développement du Numérique, le projet PDI2T a été lancé en décembre 2016 et est réceptionné depuis le mois de septembre 2018.

 

Le Projet PDI2T représente une infrastructure socle pour les opérateurs nationaux et internationaux leur permettant de fournir des services (Voix, internet etc.) de qualité aux entreprises privées, au grand public ainsi qu’aux administrations publiques.

 

La mise en place effective de cette infrastructure nationale contribue à la réduction de la fracture numérique entre les territoires et assure également une voie de désenclavement pour les pays de l’hinterland à travers la dorsale nationale et les câbles sous-marins SAT 3 et ACE.

 

         Avantages du PDI2T

  • Contribution à l’accélération de la couverture nationale Haut Débit ;
  • Vecteur de baisse régulière des tarifs de location de capacité pour les opérateurs depuis fin 2017 ;
  • Meilleure disponibilité des réseaux de transport national et métropolitain de l’opérateur d’infrastructures pour les opérateurs nationaux et internationaux ;
  • Amélioration de la qualité de service sur les réseaux de transport ;
  • Rénovation de l’infrastructure d’accès de BTS pour proposer de nouveaux services aux entreprises et aux particuliers ;
  • Plus forte résilience des Infrastructures nationales.

 

Le PDI2T en chiffres

  • Réhabilitation et extension du réseau de transport national avec 2000Km de fibre sur tout le territoire national ;
  • Développement d’un réseau métropolitain autour de Ouidah – Calavi – Godomey, Cotonou – Porto Novo (environ 200Km de fibre)
  • Rénovation et extension des réseaux d’accès FTTX ;
  • Déploiement d’une infrastructure de Fibre vers l’abonné (FFTX) à travers 125 Nœuds d’accès multiservices (MSAN) supportant notamment la fibre, le cuivre (ADSL) et éligible à la Télévision sur IP
  • Extension du réseaux 4G/LTE avec 30 nouveaux sites Radio
  • 90 points de présence ont été déployés ou rénovés pour augmenter la capillarité et la disponibilité du réseau ;
  • 56 communes (10 départements concernés) ont au moins un (1) point de présence sur les 77 ;
  • 46 Milliards FCFA de financement avec EXIM BANK Chine ;
  • Plus de 500 Béninois ont travaillé sur le projet PDI2T (dont 80 ingénieurs recrutés par le partenaire technique et des centaines d’ouvriers sur les chantiers recrutés par les sous-traitants, 7 superviseurs par le cabinet de contrôle et son partenaire local) ;
  • Déploiement d’un nouveau réseau de services IP/MPLS avec l’intégration de 44 routeurs
  • Formation des ressources humaines et transfert des compétences sur les sites R&D du fournisseur en Chine

 

Une seconde phase du projet de déploiement des infrastructures haut débit est en cours de préparation pour étendre le réseau en fibre optique à plus de 4000 km

Les premières bases sont ainsi posées pour « Transformer le Bénin en la plateforme de services numériques de l’Afrique de l’Ouest pour l’accélération de la croissance et l’inclusion sociale d’ici 2021 ».

Laisser un commentaire