L’Agence pour le Développement du Numérique, ou ADN, est un établissement public à caractère social créé officiellement selon le décret N°2017 – 574 du 13 décembre 2017, portant approbation de ses statuts.

Agence pour le Développement du Numérique

Paris Games Week 2019: Le Bénin représenté par Hermann ASSEVI, lauréat du concours de jeu vidéo Bénin Game Jam 2019

Auréolés du 1er prix de l’hackathon « Bénin Game JAM 2019 » organisé par l’Agence pour le Développement du Numérique en faveur de la création de jeux vidéo « Made in Bénin » et finaliste du Afric’up challenge pitch, le jeu vidéo « Zémidjan » promu par la startup DASCO se lance à la conquête du monde à travers sa participation à la 10 ème édition de la Paris Games Week, le salon français dédié aux jeux vidéos et à ses produits dérivés, qui s’est tenu à Paris du 30 Octobre au 03 Novembre 2019.

Au cours de cet événement, « Zémidjan » a séduit le public international venu de différents pays africains et occidentaux. En effet, ce jeu vidéo raconte la vie d’un jeune béninois qui, grâce à son taximoto améliore ses revenus. Le joueur découvre l’univers de ces conducteurs d’engins à deux roues qui sillonnent les rues de nos villes et qui sont reconnaissables par leurs chemises jaunes notamment dans la ville de Cotonou. Il doit surtout faire preuve d’intelligence pour évoluer tout au cours du jeu.

La startup DASCO SARL a pris part à la Paris Games Week aux côtés de 8 pays africains qui ont présenté 19 créations dans un espace d’environ 108 m2 appelé « Africa Corner ». C’est une initiative de Sidiki Bakayoko, fondateur de Paradise Game, une entreprise basée en Côte d’Ivoire et pionnier de l’e-sport en Afrique de l’Ouest. C’est la 2 ème année consécutive que les productions africaines s’invitent à cet événement international et la première participation du Bénin.

Conçues sur PC et pour mobiles, ces œuvres ont rehaussé l’image de l’Afrique dans l’industrie mondiale du jeu vidéo. Souvent méconnues, ces créations s’inspirent des réalités quotidiennes, des mythologies et de la culture africaine.

Pour Hermann ASSEVI, CEO du studio naissant DASCO, « la participation du Bénin au Paris Games Week est une nouvelle opportunité pour montrer les potentialités des jeunes créateurs de notre pays dans ce secteur, contribuer au développement qualitatif de ce type de contenus et inscrire le Bénin dans le concert des nations où émergent cette industrie sur le continent. »

Le marché du jeu vidéo en Afrique est promoteur et pourrait atteindre jusqu’à 642 millions de dollars d’ici 2021 selon une étude réalisée par le cabinet d’audit PWC en 2017. Ce qui constitue une opportunité à saisir par les créateurs africains de ces contenus à travers la mise en œuvre d’un bon tandem jeux mobiles et paiement électronique.

Laisser un commentaire