L’Agence pour le Développement du Numérique, ou ADN, est un établissement public à caractère social créé officiellement selon le décret N°2017 – 574 du 13 décembre 2017, portant approbation de ses statuts.

Agence pour le Développement du Numérique

Utilisation des drones pour le développement économique et social au Bénin : cas de la cartographie aérienne de la ville de DASSA-ZOUNME grâce à la technologie des drones

Robots sous forme de petits avions sans équipage embarqué, télécommandés ou programmés, les usages des drones sont aujourd’hui nombreux que ce soit dans les domaines de l’agriculture, du transport, de la santé ou de l’énergie…

En effet, grâce aux percées dans l’intelligence artificielle, ces nouvelles technologies permettent de collecter des données avec précision, de les analyser automatiquement et de prendre de meilleures décisions.

Au Bénin, soixante-huit (68) cas d’utilisation des drones pour le développement social et économique ont été identifiés en mars 2018 par un groupe de travail constitués de pouvoirs publics, d’entrepreneurs, d’organisations non gouvernementales locales et d’acteurs du marché des drones.

Il existe également un centre d’innovation et de connaissance sur l’utilisation des drones au Bénin pour un meilleur développement économique et social appelé Benin Flying Labs (BFL). Ce centre se concentre sur la résolution des problèmes et la satisfaction des besoins locaux à travers l’utilisation responsable des technologies de drones appropriées. L’initiative du Bénin Flying Lab (BFL) a été lancée par WeRobotics après la visite de Sonja Betschart, co-fondatrice de WeRobotics, en collaboration avec l’Agence pour le Développement du Numérique et Global Partners (GP), une entreprise spécialisée dans le développement et l’offre des services de drones.

WeRobotics est une organisation non-gouvernementale américano-suisse, qui vise à développer des solutions de robotique appropriées dans les pays à faible revenu, afin d’accélérer les effets positifs des efforts en matière d’aide, de santé, de développement et d’environnement.

Le Benin Flying Labs vise a pour ambition d’avoir un impact significatif dans le secteur de la gestion territoriale et urbaine au Bénin. En effet, les collectivités territoriales en vue d’atteindre leur mission d’amélioration des conditions de vie et de travail de leurs populations ont besoin de méthodes efficientes pouvant leur permettre d’accomplir les différentes tâches à elles assignées par la loi sur la décentralisation. A cet effet, une phase de sensibilisation des acteurs du développement local et de la collecte de données par drone dans la commune de Dassa-Zoumè avait eu lieu le lundi 22 octobre 2018. Pendant la collecte, une mission de survol de la ville de Dassa par les drones avait été exécutée en vue de cartographier la ville.

A l’issue de cette phase, une restitution des résultats d’analyse aux acteurs concernés s’est tenue le vendredi 22 Février 2019 en vue de mettre à leur disposition tous les éléments nécessaires pour une meilleure appréciation de la capacité des drones à contribuer significativement à l’amélioration de l’aménagement du territoire et de la gestion urbaine. Cette restitution a mobilisé les maires des communes de Dassa-Zoumè, Glazoué, Savalou, Savè, Ouèssè, Bantè, la direction du Groupement Intercommunales des Collines, et de nombreux acteurs clés dans la gestion territoriale.

Les participants ont pu assister à la démonstration de l’utilisation de la base de données pour la collecte des taxes et pour la gestion foncière, se servir des cartes réalisées pour identifier les sites clés de la ville de Dassa-Zoumè, identifier les contraintes à l’utilisation des drones pour l’aménagement du territoire et la gestion urbaine pour proposer des solutions pour une meilleure utilisation des drones.

Aux termes de l’atelier, le Benin Flying Lab a remis aux autorités de la mairie de Dassa-Zoumè et au Président du GIC, la carte de la commune sur des supports numériques.